You can not select more than 25 topics Topics must start with a letter or number, can include dashes ('-') and can be up to 35 characters long.
 
 
 
 
 
 

421 lines
33 KiB

\documentclass[a4paper,10pt,twoside]{book}
\usepackage{geometry}
\geometry{top=3cm,bottom=4cm}
\usepackage{ucs}
\usepackage[utf8x]{inputenc}
\usepackage[francais]{babel}
\usepackage[T1]{fontenc}
\usepackage{tabulary}
\usepackage[pdftex]{graphicx}
\usepackage[pdftex]{hyperref}
\hypersetup{%
a4paper,
bookmarksnumbered,
bookmarksopen=true,
bookmarksopenlevel=0,
plainpages=false,
unicode=true,
colorlinks=true,
linkcolor=blue,
urlcolor=blue,
pdftitle={Manuel de l'utilisateur},
pdfsubject={Manuel d'utilisation du logiciel XINX, editeur de feuille de style},
pdfauthor={Ulrich Van Den Hekke}
}
\usepackage{nameref}
\usepackage{graphicx}
\usepackage{fancybox}
\usepackage{fancyvrb}
\usepackage{alltt}
\usepackage{color}
\author{Ulrich Van Den Hekke}
\date{05/05/2011}
\title{Manuel de l'utilisateur}
\begin{document}
\maketitle
\tableofcontents \addcontentsline{toc}{chapter}{Table des matières}
\chapter{Introduction}
XINX est un logiciel de développement essentielement tournée vers l'édition de feuille de style XSL, utilisé pour générer des fichiers HTML.
Une feuille de style XSL est un fichier qui décrit une liste de transformation à appliquer à chaque noeud d'un fichier XML pour le transformer en un autre fichier text (Text plat, HTML, ou un autre fichier XML). Le domaine de XINX s'est un peu étendue dans l'édition des JavaScript et des feuilles de styles CSS associé à la page XSL.
Bref XINX est fait pour vous aider à développer votre site internet à base de feuille de style XSL.
\begin{center}
\includegraphics[width=\textwidth]{./mainform.png}
\end{center}
Le logiciel a été écris au début pour le développement des feuilles de styles de la société \href{http://www.generixgroup.com/}{Generix Group} et été fortement tournée vers cette technologie. Maintenant XINX se concentre sur le développement de feuille de style, et tout spécificité lié à la société Generix Group a été déporté dans un plugins. Vous pouvez donc maintenant utiliser XINX pour tout développement de feuille de style XSL.
Le logiciel XINX peut voir ses fonctionnalité étendue à l'aide de modèle (parfois aussi appelé snipet ou template), à l'aide de script (au format ECMAScript, proche de ce qu'est le JavaScript), ou à l'aide de plugins (écrit en C++ et en utilisant le framework Qt). Sinon XINX étant un logiciel libre il vous est toujours possible de faire évoluer le logiciel dans son intégralité, voir même de proposer un patch si c'est un besoin qui manque au logiciel.
XINX utilise le framework \href{http://qt.nokia.com}{Qt} comme base. Ce même framework est utilisé pour développé l'environnement de bureau \href{htpp://ww.kde.org}{KDE}, mais aussi des logiciels connues comme Skype, \ldots. Qt est n'est pas seulement un framework graphique mais propose quelques extentions au langauge C++ à l'aide des signaux, des slots, des pointeurs partagées, des listes, des boucles foreach, \ldots.
Ce manuel à pour but de vous aider à utiliser le logiciel XINX au mieux. Il vous expliquera comment installer le logiciel sur votre ordinateur, comment le paramètrer, puis comme l'utiliser pour développer vos feuilles de style.
\section{Utilisation des feuilles de style}
Les feuilles de styles XSL sont utilisé pour transformer un fichier XML en n'importe quel fichier text (plat, XML, HTML, ...). Vous pouvez ainsi transformer un même fichier XML en HTML, en tableau Excel, et en un fichier de donnée pour un WebServices à l'aide de plusieurs feuille de style.
Vous pouvez donc utiliser les feuilles XSL pour des transformation ponctuelles ou aussi pour des applications qui se base entièrement sur des feuilles XSL pour l'a présentation des données à l'utilisateur.
XSL signifie \emph{eXtensive Stylesheet Langage}, ou langage extensible de feuille de style. Quand on utilise des feuilles de styles, on utilise généralement deux technologies :
\begin{itemize}
\item \verb+XSLT+ est le language qui permet de transformer une arborescence de noeud d'un fichier XML donnée en un autre fichier de type texte (HTML, XML, texte, \dots.).
\item \verb+XPath+ est la technologie utilisé pour accéder à n'importe quel noeud du fichier XML à l'aide d'un simple chemin. Les chemins sont écrit de la même manière que les chemins écrit pour accéder à un chemin sur le disque. Utilisation de \verb+/+ pour séparer les différents niveau. Différentes méthodes permette de compter un nombre de noeud.
\end{itemize}
Une feuille de style XSLT peut être utilisé pour filtrer un fichier XML, transformer le fichier en un autre fichier XML, générer une page HTML à partir d'un flux de donnée en XML. Un fichier de transformation XSL est lui même un fichier XML et doit donc respecter la norme XML elle même. Un éditeur de feuille de style XSL permet de faciliter l'édition des fichiers XML.
\section{Terminologie}
\section{Les fonctionnalités}
\subsection{Les types de fichiers}
XINX est un logiciel fort complet qui permet d'éditer principalement les feuilles de style mais permet également d'éditer d'autres type de fichiers.
XINX permet d'éditer les types de fichiers suivants:
\begin{itemize}
\item \verb+XSL Stylesheet+ : Le type de fichier que XINX sait le mieux éditer. Il propose une coloration syntaxique sur ce type de fichier, de l'autocompletion sur les balises, les attributs et sur les variables du fichier et sur les variables des fichiers d'import.
\item \verb+XML File+ : La completion sur les fichiers XML n'existe pas, les balises des fichiers XML ne pouvant pas être déterminé à l'avance (sauf à part par un schema ou une DTD, mais XINX n'est pas encore capable de les utiliser).
\item \verb+HTML File+ : XINX est capable de compléter sur les fichiers HTML. Il propose les différentes balises HTML disponibles et les attributs associés. Pour certain attribut (comme l'attribut \verb+type+ de la balise \verb+input+), XINX propose aussi des valeurs.
\item \verb+JavaScript+ : La coloration syntaxique est active sur ces fichiers. XINX est capable de faire de la completion basique sur les fichiers JavaScript. Certain fichiers JavaScript (utilisant la notion de prototype) ne sont pour l'instant pas lisible.
\item \verb+Cascading Style Sheet+ : Seul la coloration syntaxique existe sur ce type de fichier. XINX est capable de vous présenter le contennu dans une boite à outil.
\item \verb+XQuery+ : XINX est capable de proposer de la coloration syntaxique, ainsi que la completion sur quelques fonctions (count, \dots)
\item \verb+Text file+ : Sur les fichiers textes, il n'y a pas de coloration syntaxique, ni de completion.
\end{itemize}
Vous allez donc pouvoir développer dans un seul éditeur l'ensemble de vos feuilles de styles XSL ainsi que tous les autres fichiers associés à vos feuilles de styles\footnote{Si le besoin se fait sentir, vous pouvez développer un plugin pour gérer les autres types de fichiers associés à vos projets}.
\subsection{Le mode projet}
XINX possède un mode projet permettant de rassembler dans une seule vue l'enssemble des fichiers géré par XINX de votre projet. Cette vue vous permet alors de rechercher un fichier donnée de votre projet (pratique si votre projet possède beaucoup de fichier). Vous pouvez également ouvrir plusieurs projet en même temps. XINX fonctionne également sans utiliser sans le mode projet mais le mode projet permet d'accéder à des fonctionnalités supplémentaire et permet d'améliorer les propositons lors de la complétion.
\subsection{Les modèles}
Les modèles permettent d'améliorer la completion en faisant des propositions propre à votre utilisation, et propre à votre type de code. Les modèles sont des bouts de code qui sont ajouter automatiquement au votre quand vous écrivez un mot clé que vous avez choisit. Ce mot vous est proposé par la complétion de XINX.
Ces modèles sont utilisable par n'importe quel type de fichier.
\subsection{Les fichiers de données}
Une vue spéciale permet de visualiser les fichiers de données au format XML sous forme arborescente. Cette vue couplet avec une feuille de style ouverte permet également de tester votre feuille de style et d'en voir le résultat.
\chapter{Installation de XINX}
XINX possède différents paquets d'installation dépendant de votre système d'exploitation. Si vous avez déjà installé un logiciel auparavent sur votre système d'exploitation, l'installation vous sera facile. Comme l'installation du logiciel peut varier suivant la platforme, les instructions seront séparés dans plusieurs chapitre.
\section{MS/Windows}
Vous pouvez obtenir la version binaire de XINX pour les systèmes d'exploitations Ms/Windows sur la page de téléchargement du site de XINX à l'adresse \url{http://xinx.shadoware.org/wiki/Download}.
Le démarrage de l'installation se fait par un double-clique sur le fichier executable de l'installation (nommé \verb+xinx-0.10.1.2531.exe+). Le programme install une version 32-bit de XINX. Il n'existe pas de version 64-bit de XINX.
Le programme vous demandera alors, après l'écran d'accueil, les composants que vous souhaiter installer avec XINX. Voici la liste des composants disponible :
\paragraph{Application et Bibliothèques necessaires} Ce paquet ne peux être déselectionner, il contient l'application et l'ensemble des bibliothèques necessaires à son fonctionnement.
\paragraph{Source de l'application} Ce paquet contient les sources de l'application que vous pouvez utiliser pour consultation, ou pour contribuer. Ce sont les sources qui ont été utilisé pour créer la version que vous installez. Les sources peuvent également être retrouvé sur le referenciel SubVersion. Vous n'êtez pas obligé d'installer ce paquet si vous n'avez pas l'intention de regarder les sources de l'application.
\paragraph{APIs de XINX} Ce paquet contient la documentation technique des différentes classes de XINX. Vous pouvez installer ce paquet si vous souhaiter apporter des modifications à XINX ou développer vos propre plugins.
\paragraph{Mode de fonctionnement Generix} Ce paquet permet d'installer le plugin qui vous permettra d'ajouter les fonctionnalités qui vous seront utils si vous développez des feuilles de style pour l'applicatif GCE. Pour plus d'information vous pouvez vous rendre à la section \ref{sec:Generix}.
\paragraph{Encapsulation de CVS} Ce plugin vous permet de coupler votre projet XINX avec le référenciel CVS. Pour plus d'information vous pouvez rendre à la section \ref{sec:RCS}. Il est necessaire d'avoir installer CVSNT pour pouvoir utiliser ce plugin.
\paragraph{Encapsulation de SubVersion} Ce plugin vous permet de coupler votre projet XINX avec le référenciel SubVersion. Pour plus d'information vous pouvez vous rendre à la section \ref{sec:RCS}. Il est necessaire d'avoir un client SubVersion d'installer (commande \verb+svn.exe+).
\paragraph{Plugin SubVersion pour XINX} Ce plugin vous permet de coupler votre projet XINX avec un référenciel SubVersion. Pour plus d'information vous pouvez vous rendre à la section \ref{sec:RCS}. Ce plugin ne necessite aucune dépendance. Vous pouvez alors utiliser SubVersion directement.
\paragraph{Appel de WebServices de type RPC} Ce plugin vous permet d'appeler des Services Internet de type RPC directement depuis XINX. Pour plus d'information vous pouvez vous rendre à la section \ref{sec:Services}.
\paragraph{Quelques scriptes} Ce paquet contient quelques scriptes utilitaire pouvant être appelé depuis XINX. Ces scripts sont écris dans un language proche du JavaScript. Voir la section \ref{sec:Scripts}.
Le programme d'installation créera un group XINX dans le menu <<Démaré>> de Windows qui vous permettra de lancer l'application et d'accéder à la documentation. Il vous sera également possible d'associer les fichier d'extentions \verb+.xsl+, \verb+.js+, et \verb+.fws+ avec XINX pour ouvrir automatiquement ce dernier lors du double clique sur un fichier portant l'une de ces extentions.
\section{Gnu/Linux}
\subsection{Version binaire pour Gnu/Debian}
Une version binaire de XINX est disponible pour la distribution Gnu/Debian. Vous pouvez la télécharger en ajoutant le dépôt \verb+http://apt.shadoware.org/+ à votre fichier \verb+/etc/apt/sources.list+ puis executant la commande d'installation de XINX. Votre gestionnaire de paquet s'occupera alors d'installer automatiquement les paquets manquants.
XINX pour fonctionner necessite Qt, et les librairies libxml2 et libxslt1 de gestion des fichiers XML. Votre gestionnaire de paquet s'occupera de les installer pour vous.
\begin{verbatim}
# echo "deb http://apt.shadoware.org/ squeeze main" >> /etc/apt/sources.list
# aptitude install xinx
\end{verbatim}
Vous pouvez alors démarrer XINX depuis le menu ou en le lancement depuis la ligne de commande à l'aide de la commande \verb+xinx+.
\subsection{Version source pour les autres distribution}
\paragraph{Récupérer les sources :}
Pour les autres distribution Gnu/Linux, il n'y a pas de paquet de disponible actuellement, il est néanmoins très facile de compiler XINX à partir des sources. Vous pouvez récupérer les sources de XINX sur la page de téléchargement à l'adresse \url{http://xinx.shadoware.org/wiki/Download}. Le fichier se présentera sous forme d'une archive \verb+.7z+. Vouz pourrez décompresser l'archive à l'aide de la commande :
\begin{verbatim}
# mkdir xinx
# cd xinx
# 7z x ../xinx-0.10.1.2531.7z
\end{verbatim}
\paragraph{Compilation :}
Sous Gnu/Linux la compilation necessite l'installation des paquets suivants\footnote{le nom des paquets est donné à titre d'exemple, il faudra adapter la liste des paquets en fonction de votre distribution.} :
\begin{itemize}
\item libxml2-dev
\item libxslt1-dev
\item cmake
\item libqt4-dev
\item libsvncpp-dev
\end{itemize}
Placer vous ensuite dans le dossier parent au dossier xinx et lancer la compilation à l'aide des commandes suivante :
\begin{verbatim}
# mkdir xinx-build
# cd xinx-build
# cmake ../xinx
# make
# sudo make install
\end{verbatim}
Si tout les paquets sont disponible la compilation et l'installation se passeront sans problème. En cas d'erreur, corrigé les paquets manquant et recommencer depuis le début.
\chapter{Interface principale de XINX}
Après l'installation, vous pouvez démarrer XINX comme suite :
\begin{itemize}
\item Sous Windows, dans le menu << Démarrer >>, cliquez sur le programme dans le groupe XINX. Sous Vista et supérieur, vous pouvez aussi écrire directement << XINX >> dans la boite de recherche du menu << Démarer >>
\item Sous Linux, selon votre bureau, vous retrouver le programme XINX dans le groupe << Developpement >> de votre menu d'application. Vous pouvez également tapper XINX dans le lanceur rapide ou dans une console Linux.
\end{itemize}
Quand vous démarrez XINX pour la première fois, une fenêtre de configuration devrait s'ouvrir :
\begin{center}
\includegraphics[width=0.60\textwidth]{./firstinstall1.png}
\end{center}
Cette fenêtre vous permettra de configurer les principales fonctionnalités de XINX.
\begin{center}
\includegraphics[width=0.60\textwidth]{./firstinstall2.png}
\end{center}
\paragraph{Langue} Sur la première page vous allez pouvoir choisir la langue d'affichage de XINX. Actuellement XINX est écrit en anglais et traduit en français.
\paragraph{Rafraichir automatiquement le dock dossier} Si vous décochez cette case, lorsque vous rechercherez un fichier dans un projet (voir \ref{sec:Projets}), il vous faudra frapper la touche << Entrer >> pour lancer la recherche, sinon elle se lancera automatiquement à la fin de la frappe.
\paragraph{Ouvrir la dernière session au démarrage} Vous pouvez également indiquer que XINX doit ouvrir la dernière session au démarrage, avec les derniers projets ouvert. Si vous ne souhaiter pas ouvrir la dernière session au démarrage, XINX vous proposera dans une boîte de dialogue la liste des sessions disponible ainsi que la liste des projets possible. Une session contient une sauvegarde de votre environnement de travail (fichiers ouvert, projets ouvert, signets, ...).
\paragraph{Dossier projet à ouvrir par défaut} Le << Dossier projet à ouvrir par défaut >> est le dossier qui vous sera proposé lorsque que vous allez créer un nouveau projet. C'est généralement le dossier qui vous sert à stocker tout vos développement. Ou toute autre dossier qui vous arrange.
\paragraph{Encodage du texte par défaut} est l'encodage par défaut à utiliser pour les fichiers dont XINX ne peux déterminer l'encodage (fichier texte, fichier JavaScript, \dots). Cette option n'a aucune effet sur les fichiers XML et XSL définissant au début du fichier l'encodage à utiliser.
\begin{center}
\includegraphics[width=0.60\textwidth]{./firstinstall3.png}
\end{center}
Sur l'écran suivant vous allez trouver différentes options lié à l'édition du texte. Si vous êtes familier avec d'autres IDE, vous reconnaitrez des options.
\paragraph{Afficher une alerte à la modification d'un fichier} Lorsqu'un programme externe modifie un fichier ouvert dans XINX, ce dernier vous demandera alors automatiquement de recharger le fichier. Vous pourrez choisir de rafraichir ou non le document. Si vous décider de ne pas rafraichir le document, ce dernier sera noté comme modifié.
\paragraph{Créer une copie pendant la sauvegarde (.bak)} Lors de la sauvegarde, XINX peut créer pour vous un fichier \verb+.bak+ contenant la dernière version du fichier (avant sauvegarde). Vous pouvez ainsi retrouver une sauvegarde ancienne si nécessaire.
\paragraph{Afficher les tabulations et les espaces dans l'éditeur} Afficher les tabulations et les espaces dans l'éditeur de texte à l'aide d'un symbole pour mieux différencier les espaces et les tabulations.
\paragraph{Surligner automatiquement les mots identiques} Lorsque vous vous déplacer dans l'éditeur de texte, XINX surlignera tous les mots identiques au mot sous le curseur. A chaque déplacement, le surlignement sera mis à jours. Ceci peut avoir un impact négatif sur les performances de XINX.
\paragraph{Indentation automatique à la sauvegarde} Lors de la sauvegarde, XINX ré-indentera automatiquement le document, si XINX est capable de gérer l'indentation de ce document. Actuellement seul les documents XML, XSLT, \dots et dérivés peuvent être indenté. Dans les options de personalisation, une autre option permet de ré-indenter les fichiers lors de la fermeture du fichier et non à sa sauvegarde.
\begin{center}
\includegraphics[width=0.60\textwidth]{./firstinstall4.png}
\end{center}
Enfin XINX vous demandera de définir l'emplacement d'une liste d'outil qu'il pourrait potentiellement avoir besoin. Si les outils ne sont pas installé, ou tout simplement, si vous ne souhaiter pas les renseigner tout de suite, vous pouvez continuer. XINX vous re-demandera automatiquement l'outil lorsqu'il en aura besoin.
Si vous utilisez un gestionnaire de version comme CVS et SubVersion, XINX vous demandera l'emplacement des commande à lancer. Pour SubVersion il existe également un plugin directement connecté à la librairie Subversion et ne demandant ainsi aucun plugin supplémentaire.
\section{L'interface principale}
L'interface principale de XINX est celle qui permet l'édition des fichiers. Elle propose différentes boîtes à outils offrant de l'aide à l'édition de XINX. Au centre de l'interface, se trouve la zone d'édition. Des onglets permettent de choisir parmis les différents fichiers ouvert, celui que l'on souhaiter éditer.
Nous allons faire un tour de l'interface pour retrouver les différentes parties.
\begin{center}
\includegraphics[width=0.60\textwidth]{./xinxmainform.png}
\end{center}
En haut vous aller retrouver la barre de menu avec les différentes commandes que vous allez pouvoir executer, ainsi que la barre d'icône avec les commandes les plus souvent lancé. Vous allez puvoir retrouver une description des différents menu dans la section \ref{sub:Menu}. Sur les cotés gauche et droit vous allez retrouvers différents boites à outils qui vous donnerons différentes sorte d'information utils au développement et à l'écriture de vos feuilles de style. Vous allez pouvoir retrouver la description des ces onglets/vues dans la section \ref{sec:dock}. Vous trouverez dans la partie basse de XINX, d'autres boites à outils regroupant les erreurs, les journaux, et la progression des différentes tâches.
Au centre vous avez les différents fichiers que vous avez ouvert et que vous souhaiter donc éditer. Les différents fichiers sont présenté sous forme d'onglet. Vous pouvez trier les onglets (le trie des onglets sera sauvegardé dans la session). XINX ouvre chaque fichier après chaque onglet courant. Vous permettant ainsi de facilement accéder à l'onglet précédent, et l'onglet nouvellement ouvert.
Nous allons maintenant voir le contenu des différents menu.
\subsection{Les menus}
\label{sub:menu}
\paragraph{Session} : Dans le menu session, XINX vous propose de gérer vos sessions. Vous allez pouvoir retrouver plus d'information sur les sessions dans la section \ref{sec:Sessions}. Les sessions permettent de sauvegarder l'état de XINX et de pouvoir y retourner plus tard.
\paragraph{Projets} : XINX permet la gestion de projet. Ces projets représent un ensemble cohérent de document. Malgrés que XINX permet d'ouvrir des docuements sans les associés à un projet, il est conseillé de créer un nouveau projet. Le mode projet permet de faire fonctionner les imports beaucoup mieux pour la complétion, permet de gérer un gestionnaire de version, \dots. Pour plus d'information vous pouvez aller voir \ref{sec:Projets}.
Dans le menu projet vous allez pouvoir aussi indiquer que vous souheter mettre à jour ou commiter les fichiers. Seul le projet par défaut sera commité. Si necessaire vous pouvez changer le projet par défaut dans la vue << Dossier projet >>.
\paragraph{Fichier} : Dans le menu fichier vous allez retrouver les opérations courantes de toute éditeur de texte : \emph{Nouveau}, \emph{Ouvrir}, \emph{Enregistrer}, \emph{Imprimer} et \emph{Fermer}. En cas d'ouverture ou de création d'un fichier, le programme associera automatiquement le fichier à un projet s'il le peut (si le fichier se trouve en dessous du projet), sinon il seront orphelin (donc sans projet).
\paragraph{Edition} : Dans le menu édition, vous allez retouver les options par défaut d'un éditeur de texte (défaire, refaire, couper, copier, coller, tout selectionner), ainsi que des options propre à un éditeur de code (duplication des lignes, déplacement vers le haut ou ver les bas de code, mise en MAJUSCULE et en minuscule, gestion de l'indention, \dots). Les différentes options du menu édition s'adapte en fonction de l'éditeur selectionné.
\paragraph{Recherche} : Dans le menu recherche vous allez pouvoir trouver les options Rechercher et Remplacer qui vous permettrons de rechercher et remplacer dans le document courant les différents éléments. Vous allez pouvoir également à l'aide de ce menu pouvoir rechercher dans un dossier donnée ou dans les différents dossier d'un projet.
\begin{center}
\includegraphics[width=0.60\textwidth]{./xinxsearch.png}
\end{center}
Dans cette boite de dialogue vous allez pouvoir définir soit une recherche pour un dossier personnalisé (Etendu = Personalisé) ou sur l'enssemble des dossiers des projets ouverts (sous condition qu'au moins un projet exist). Vous pouvez également effectuer votre recherche sur le document courant.
En cas de recherche sur les fichiers du projets ou d'un dossier donné, il est possible de définir une liste d'extention à utiliser. XINX propose par défaut toutes les extentions qu'il est capable de gérer.
Pour la recherche vous pouvez utiliser des expressions régulières\footnote{Vous pouvez retrouver une documentation des expressions régulières pouvant être utilisé à l'adresse suivante : \hyperref{http://doc.qt.nokia.com/4.7/qregexp.html}{introduction}{}{\nolinkurl{http://doc.qt.nokia.com/4.7/qregexp.html}}.} ou un recherche texte simple.
En cas de recherche d'un texte dans un ou plusieurs dossiers, XINX affichera le résultat dans la boite à outils de résultat de la recherche. Celle-ci sera automatiquement affiché avec pour chaque fichier l'emplacement dans le fichier du texte rechercher (si le texte est retrouvé plusieurs fois dans le fichier, on retrouvera les emplacements), ainsi que le contenu de la ligne correspondante.
\begin{center}
\includegraphics[width=0.60\textwidth]{./xinxsearchresult.png}
\end{center}
\paragraph{Signets} : Ils est possible de positionner les signets dans le code pour retrouver facilement des emplacements de votre choix. Il est possible de parcourir les signets posé à travers chaques fichiers ou également d'effacer tous les signets. Ces signets sont enregistré dans la session. Si vous effacer la session, ces signets sont également éffacé. Si vous fermer un fichier ces signets sont égalements fermé.
\paragraph{Executer} : Dans le menu Executer, vous allez pouvoir trouver des options uniquement disponible pour certaine type de fichiers. Par exemples pour les fichiers HTMl, vous allez à partir de ce menu pouvoir prévisualiser le résultat de votre page HTML à l'aide du navigateur Webkit. Pour les feuilles de styles XSL, vous allez pouvoir parser un document XML (que vous allez pouvoir renseigner dans la boite à outil << Flux de présentation >>) et ainsi pré-visualiser le résultat. Si vous avez renseigner un flux de présentation vous allez pouvoir également tester des requêtes X-Query (ou X-Path) pour verifier la validé de ces requêtes.
\paragraph{Outils} : Dans le menu outils vous allez pouvoir retrouver les modèles et les scriptes dont vous pouvez avoir plus d'information dans les sections \ref{sec:Snipets} et \ref{sec:Scripts}, ainsi que le menu qui vous permettra de personnaliser totalement XINX. Les options de personnalisations de XINX peuvent être retrouver dans la section \ref{sec:Custom}.
\paragraph{Fenêtre} : Dans ce menu vous allez trouvez les options qui vont vous permettre de parcourir tous les onglets (onglet précédent et onglet suivant). Vous allez également retrouvez l'ensemble des boites à outils que vous allez pouvoir afficher et cacher depuis le menu.
\paragraph{Aide} : Dans le menu d'aide vous allez pouvoir trouver la version du logiciel ainsi qu'une action << Qu'est que c'est ? >> qui vous permet d'avoir l'aide sur n'importe quel champ de l'application. Vous trouverez également dans ce menu une option qui vous permez de créer un ticket sur le système de suivi de XINX. En cas d'annomalie ou si vous souhaiter effectuer une demande d'évolution, cet assistant vous aidera à complèter les informations necessaire pour faire le ticket.
\subsection{Bienvenue}
\label{sub:bienvenue}
La page de bienvenue vous est présenté si aucun projet n'est ouvert et si vous n'avez pas demandé d'ouvrir automatiquement la dernière session au démarage (vous pouvez changer ce fonctionnement dans les options de xinx que vous pouvez trouvez dans la section \ref{sec:Custom}). Dans cette boite de dialogue, XINX vous propose la liste des projets déjà ouvert.
Lors que vous choisissez d'ouvrir un nouveau projet, ce dernier sera ouvert dans la session default qui sera alors écrasé. C'est pour cela que si vous souhetez garder des informations importantes dans votre session (comme des bookmark), il est préférable de renommer la session.
Les sessions se trouve à gauche dans la boite de dialogue de << Bienvenu >>. L'ouverture d'une session, ouvre alors tous les projets et feuilles de styles associés, avec les informations qui ont été associé à la session.
Si vous décidez d'ouvrir la dernière session automatiquement au démarrage, XINX n'ouvrira pas la boite de dialogue de bienvenue. Elle vous sera alors proposé au momen ou vous fermer tout les fichiers de votre session manuellement.
Si vous ouvrez XINX en passant des paramètres (par exemple des feuilles de style à ouvrir), XINX continuera à ouvrir la boite de dialogue de bienvenue. Cela vous permettra de selectionner le projet ou la session à ouvrir. XINX s'il le peut associera automatiquement le fichier à l'un des projets ouvert. Vous aurez alors tous les avantages du mode projet sur votre fichier ainsi ouvert.
\section{Les projets}
\label{sec:Projets}
Vous pouvez utiliser XINX comme n'importe quel éditeur de texte sans jamais vous soucier de créer un projet, mais XINX vous aidera à développer plus vos feuilles XSL si vous créé un projet. La création d'un projet vous permet entre autre :
\begin{itemize}
\item Recherche un fichier donné par son nom, sa date, sa taille, son contenu, ou son statut dans le référenciel, rapidement dans l'ensemble du projet.
\item De facilement associé un flux de présentation à votre feuille de style pour facilement la tester.
\item De tester des requêtes X-PATH sur votre flux de présentation
\item De faire appel à un gestionnaire de version (actuellement SubVersion ou Cvs)
\item D'utiliser des options spécifiques lié à un plugin sur le mode projet (voir \ref{sec:Generix} et \ref{sec:Services} par exemple)
\end{itemize}
\subsection{Création d'un projet}
\subsection{Utilisation des projets}
\label{sec:RCS}
Gestionnaire de version
\section{Les sessions}
\label{sec:Sessions}
XINX vous proposes un système de session pour facilement retrouver XINX dans l'état dans lequel vous l'aviez laissé. XINX sauvegarde les sessions au même endroit que la configuration de l'application (soit un fichier INI sous Gnu/Linux dans le dossier \verb+.config+ et la base de registre sous MS/Windows). XINX sauvegarde pour vois :
\begin{itemize}
\item \emph{Le nom des différents projets ouvert} : Ce qui permet à XINX lors d'une ré-ouverture de session de ré-ouvrir l'enssemble des projets ouvert précédement. Si entre temps les fichiers ont été déplacé ou que les fichiers n'existe plus, il ne sera plus possible pour XINX d'ouvrir ces fichiers.
\item \emph{Le projet par défaut} (voir la section \ref{sec:Projets}).
\item \emph{La liste des fichiers ouverts} : Ainsi lors de la ré-ouveture d'une session, XINX vous restaure l'ensemble des fichiers ouverts et ré-associe chaque fichier aux différents projets ouverts.
\item \emph{Les signets} : Vous pouvez aussi retrouver l'ensemble de vos signets sur chaque document ouvert.
\end{itemize}
\begin{center}
\includegraphics[width=0.30\textwidth]{./xinxsessionmenu.png}
\end{center}
Par défaut XINX vous créé automatiquement la session \emph{default}. Cette session est automatiquement écrasé si lors de l'ouveture de XINX, vous n'ouvrez aucune session. Si vous voulez par contre retrouve l'état de XINX lors du dernier arrêt, vous pouvez par contre choisir la session \emph{default}.
Si vous travaillez sur plusieurs sujets différents, impactant des projets identique ou des projets différents, ils vous est possible de renommer la session courante (\emph{Menu Session/Renomme session \dots}) avec un nom qui aura une signification pour vous. XINX continura donc à sauvegarder les différentes opérations (ouverture de fichier, ajout de signet, changement de projet, ...) dans cette nouvelle session. La session \emph{default} sera alors remise à vide.
Vous pouvez alors aller de nouveau sur la session default, et reproduire les mêmes étapes pour créer une nouvelle session avec d'autres projets, d'autres documents ouvert et un nouveau nom. Le basculement d'une session à l'autre ferme automatiquement la session précédente et tous le projets associés et sauvegarde le contenu de la session.
Lors de la prochaine ouveture de XINX vous allez ainsi pouvoir retrouver l'ensemble des sessions que vous avez créez.
Une fois que vous aurez terminé avec une session vous pourrez la supprimer soit dans le menu Session, en selectionnant votre session et cliquant sur \emph{Session/Supprimer la session}, soit sur la page de Bienvenue (voir section \ref{sub:bienvenue}) en cliquant sur la croix à coté de votre session.
\section{Mode édition}
\subsection{Edition}
\subsection{Test}
Flux de donnée / présentation
\section{Les onglets}
\label{sec:dock}
\begin{itemize}
\item Dossier projet
\item Contenue du document
  \item Modèles
\item Flux de données
\item Avertissements/Erreurs
\item Gestionnaire de version
\item Résultat de recherche
\item Progression
\end{itemize}
\section{Configuration de XINX}
\label{sec:Custom}
\chapter{Les modèles}
\label{sec:Snipets}
\chapter{Les scriptes}
\label{sec:Scripts}
\chapter{Les extentions}
\section{Services}
\label{sec:Services}
Type de fichier : Web Service Stream
Le menu Execute pour executer en masse.
\section{Generix}
\label{sec:Generix}
Type de fichier : Generix Maquette File.
\appendix
\chapter{Les raccourcis}
\chapter{Interface ECMAScript de XINX}
\chapter{Point de vue technique}
\section{Où sont stocker les fichiers de XINX}
\chapter{Dépannage}
\chapter{Limitations connues}
\chapter{Logiciels tiers et licence}
\chapter{Glossaire}
\end{document}